Les actualités

Risque épizootique influenza aviaire.

21 novembre 2022

Le nombre de foyers d'influenza aviaire hautement pathogène continue à progresser ces dernières semaines, en France et en Europe. Face à cette situation, Marc FESNEAU, ministre de l'Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, a pris un arrêté relevant le niveau de risque épizootique vis-à-vis de l'influenza aviaire,
de « modéré » à « élevé », sur le territoire métropolitain. L'arrêté est consultable
sur le site du ministère.
Les mesures de prévention sont renforcées, pour protéger les élevages vous trouverez ci-après :
- la fiche relative aux mesures de biosécurité à renforcer dans les basses-cours (annexe 2) ;
- le formulaire CERFA 15472*02 de déclaration de détention d’oiseaux (annexe 3) ;
- l'arrêté préfectoral d'interdiction de rassemblement d'oiseaux et de participation à des rassemblements (annexe 4) ;
- un flyer biosécurité à destination des chasseurs (annexe 5).
Les services de la DDETS-PP 24 restent à votre écoute au 05 53 03 66 68 (secrétariat du service Santé et Protection Animales, en charge de la prise des messages).

 À la date du 8 novembre, 49 foyers en élevage sont confirmés en France. Les cas en basses-cours et dans la faune sauvage sont également nombreux et en augmentation.Dans un contexte marqué par une persistance inédite du virus dans l'environnement et une forte activité migratoire d'oiseaux sauvages, il est essentiel de renforcer les mesures de prévention pour éviter la contamination des élevages de volailles.
À ce titre, des mesures de biosécurité renforcées doivent être mises obligatoirement en oeuvre dans toutes les basse-cours depuis le 11 novembre 2022, à savoir :
- la mise à l'abri des oiseaux de basses-cours (claustration ou protection sous filet total).
Les particuliers sont tenus de déclarer leur basse-cour via le site « mes démarches»https://mesdemarches.agriculture.gouv.fr/demarches/particulier/effectuer-une-declaration-55/article/declarer-la-detention-de-volailles ;
- la surveillance quotidienne de l’état de santé des oiseaux et la déclaration de tout animal mort. Les particuliers sont tenus de déclarer toute mortalité d’oiseaux et/ou de volailles, survenue au sein de leurs basses-cours, aux services de la DDETS-PP 24 : par téléphone, au 05 53 03 66 68 ; ou par courriel : ddetspp- iahp @dordogne.gouv.fr en précisant le nom et le téléphone de la personne à rappeler.

Par ailleurs, et pour rappel, l'arrêté préfectoral 24-2022-10-26-0001 interdit la présentation d'oiseaux d'ornement, de volailles, de gibiers à plumes, à des rassemblements, marchés, expositions, foires ou spectacles organisés dans le département de la Dordogne, ainsi que leur participation à ces
Suivez l’actualité des services de l’État Préfet de la Dordogne @Prefecture24 @Prefet24 manifestations dans les autres départements.
Enfin, les chasseurs sont également des acteurs actifs pour lutter contre la diffusion du virus. Vous trouverez en annexe 1 une plaquette relative aux mesures de biosécurité à respecter, et à la conduite à tenir en cas de découverte d'un cadavre d'oiseau. Nous appelons l'attention sur les éleveurs de volailles également chasseurs, qui doivent redoubler de vigilance pour protéger leur élevage.
 

Nexus Slot slot bonus new member Slot Gacor Slot Gacor Nexus Slot nexus slot slot online https://clestophe.com/ nexus slot slot nexus slot deposit pulsa